Leadership féminin : Irié lou colette brise les codes

Leadership féminin : Irié lou colette brise les codes

Fille d’agriculteurs, Irié Lou Colette fait partie des femmes entrepreneures les plus influentes du monde agricole Ivoirien. Cette réussite, irié lou la doit à sa vision et à sa détermination, quand on sait qu’elle n’a pas assez étudié. Présidente du Conseil d’Administration de la Fédération Nationale des Coopératives de Vivriers de Cote d’Ivoire(FENASCOVICI), cette ivoirienne de 62 ans se présente aujourd’hui comme la plaque tournante du secteur vivrier ivoirien.

L’école certes est très important mais, ne pas avoir été à l’école, n’est pas une fatalité. Et cela Irié lou colette l’a parfaitement démontré. Née en 1956, très tôt, elle s’intéresse aux travaux agricoles. Enfant, elle travaillait avec ses parents, paysans, dans les champs puis s’est aventuré dans la vente des fruits et légumes. Ainsi, naquit une business women incontournable.

Elle crée en 1983 à Treichville à Abidjan son premier marché. En 1985, elle fonde sa propre coopérative vivrière et en 1998 elle crée la fédération nationale de coopératives vivrières de Côte d’Ivoire. Cette fédération compte à ce jour plus de 1800 coopératives avec plus de 5000 agricultrices réparties dans toute l’Afrique de l’Ouest.
Mère de deux enfants, elle est aussi à la tête de nombreuses organisations non gouvernementales spécialisées en Afrique et dans le monde de l’agriculture.

Bravant les difficultés qui s’opposaient à sa vision, elle a su démontré un leadership et un charisme exceptionnel .Ce qui la hissa très haut dans le monde de l’entrepreneuriat féminin.

Aujourd’hui, Collette Irié Lou n’a rien à envier aux autres qui ont fait de brillantes études. Elle est désignée à l’unanimité comme étant la première femme active de Côte d’Ivoire. Celle. Se caractérisant comme “qui travaille pour donner de la nourriture aux Ivoiriens”, ele a mis en place un vaste programme de lutte contre la pauvreté, dénommé Programme d’Appui à la Production du Vivrier et à la Sécurité Alimentaire (PAPV-SA). Sa mission est de contribuer à la lutte contre la cherté de la vie en Côte d’Ivoire par la mise sur le marché des produits vivriers de bonne qualité.

Ses efforts ont été couronnés, par différents prix comme entre autres le prix du meilleur ambassadeur du libre échange de l’OIF le 26 juillet 2017, PCA de la FENASCOVICI , elle reçu le prix de la Meilleure Entreprise du Commerce Intérieur en avril 2017.

Pour rappel, la FENASCOVICI s’emploie à œuvrer pour la réduction du coût des denrées alimentaires sur les marchés locaux et pour l’accroissement de la productivité agricole.. La fédération est toujours en quête de l’excellence puisque à sa tête se trouve Irié Lou Colette, une femme qui fait montre d’un leadership sans faille.

 

By Meliane Charlène Nomel bloggeuse,  https://plumeargentee.wordpress.com/